lecube    independent art room    rabat - morocco

Attokoussy - rituels et croyances au Maroc

Leila Sadel, Zainab Andalibe, Mohammad Laouli, Abdessamad El Montassir, Vooria Aria, Maria Seifert, Michal Glikson, Siegfried A. Fruhauf

04.09. - 24.11.2017


         Résidence du 4 au 17 septembre 2017
         Open studio le mardi 19 septembre à partir de 18h30
         Présentation au Cube du 19 septembre au 24 novembre 2017

         Exposition à Hinterland (Vienne) du 15 novembre au 22 décembre 2017
         Exposition au Cube du 12 au 19 janvier 2018
         Exposition à Dar Moulay Ali (Marrakech) du 17 avril au 15 juin 2018


« Attokoussy » est un projet d’art et de recherche collectif qui ouvre un espace de réflexion et d’expression sur les rituels et les mythes au Maroc.
Dans chaque culture, chaque classe sociale, chaque espace géographique et chaque époque, même la plus contemporaine, existent des rites. Ces us défient le temps, varient selon les cultures et les religions, et leurs origines restent pour la plupart méconnues.

La présence de ces récits et de ces rituels, inhérente à toutes les régions du monde, est particulièrement forte dans les mœurs et les quotidiens au Maroc. Transmises oralement, ces pratiques constituent un riche patrimoine immatériel et ne cessent de se déployer dans l'inconscient collectif au Maroc. Ces traditions mettent également en valeur la richesse des connaissances, qui se transmettent d’une génération à une autre, et ont une valeur sociale riche pour chaque citoyen.

En partant de ces constats, Le Cube – independent art room invite quatre artistes marocains, à réfléchir ensemble à des thématiques liées aux mythes et aux rituels, afin de déployer des pensées endogènes et contemporaines sur ces sujets. Ce projet est né d’un besoin de proposer de nouvelles visions sur ces thématiques longtemps abordées et folklorisées. Le projet inclus également une collaboration avec trois artistes kurde, autrichien, et australien. La confrontation des recherches, expériences et visions des artistes marocains, à celles des trois artistes internationaux, donnera une nouvelle ampleur et de nouvelles pistes de réflexions aux projets. 

A la faveur d’une résidence, d’une série d’expositions, d’une riche programmation parallèle, et d’ateliers, « Attokoussy » invite à rendre lisible, dans un langage contemporain, des thèmes constitutifs de la conscience humaine. Traduites en sculptures, installations, vidéos, photographies, performances ou dessins, ces explorations politiques et poétiques des rituels amènent au déploiement de nombreux niveaux de lecture. 

Les observations et travaux inédits produits par les artistes, réalisés spécifiquement pour le projet, complétés par une séries d’événements, pourront ainsi tisser des liens entre des histoires, récits du passé et du présent, pour révéler la complexité des rapports entre le montré et le caché, le dit et le non-dit. Ces œuvres et présentations fonctionnent comme substrat de la mémoire, où se dessine une recherche constante du rapport invisible, entre les images, les mots, l’interprétation, le symbole et le rituel ; et que chacun entrevoit à travers ses propres croyances et sa propre subjectivité. 
Ainsi, les nombreuses propositions qui composent « Attokoussy » appellent une infinité d’associations symboliques, perceptives et sensorielles, que les spectateurs sont invités à observer de manière kaléidoscopique, à la lumière du passé et du présent.

____

« Attokoussy » est initié par Le Cube - independent art room en collabotation avec Hinterland galerie,
En partenariat avec la Maison Denise Masson, l'Institut Français de Marrakech et le Centre Jacque Berques,
Soutenu par le Ministère de la Culture du Maroc, l'Ambassade d'Autriche au Maroc et Le Pietri Urban Hôtel
 

 
FE