lecube    independent art room    rabat - morocco
2017    2016    2015    2014    2013    2012    2011    2010    2009    2008    2007    2006    2005

video night #8

Zainab Andalibe

01.12. - 01.12.2014

Zainab Andalibe, Recolte, vidéo, summer's lab au Cube, 2014
Zainab Andalibe, Recolte, vidéo, summer's lab au Cube, 2014
Zainab Andalibe, Apprentie Gnawi #2, vidéo, 2012
Zainab Andalibe, Apprentie Gnawi #2, vidéo, 2012
Zainab Andalibe, Feu, vidéo, 2012
Zainab Andalibe, Feu, vidéo, 2012
video night au Cube, 2014
video night au Cube, 2014



vidéo night #8, lundi 1 décembre 2014 à 19.30h
au Cube

En partenariat avec Le 18, Derb El Ferrane à Marrakech, Le Cube presente une sélection de quatre vidéos experimentales par l'artiste plasticienne Zainab:
Apprentie Gnawi #1, Apprentie Gnawi #2, Feu et sa dernière vidéo Récolte réalisée pendant sa résidence du projet summer’s lab 2014 au Cube -  independent art room.

Ces vidéos expérimentales empruntent à l'outil multimédia en utilisant une captation d'image en un seul plan séquence. Le procédé est simple, épuré, présentant un plan, une image frontale et une action. En position charnière entre la vidéo et la performance, c'est le mouvement du corps ou d'un élément qui joue le rôle du sujet central.
Physique, hésitant, consciencieux ou hypnotique, le rythme y produit une esthétique particulière.
Réappropriation de coutumes, manipulation d'éléments symboliques, ou encore action vaine et absurde, à l'image d'une certaine réalité qui nous entoure, chaque vidéo porte une réflexion sociale.

 

 

International Artistic Exchange Workshop

artscabinet and mimeta Foundation

09.11. - 13.11.2014

image: Jordi Colomer, Medina-Parkour, 2013, vidéo à partir de photographies numériques, HD-CAM, 16/9, couleur, muet, 3’05”, Production: Trankat
image: Jordi Colomer, Medina-Parkour, 2013, vidéo à partir de photographies numériques, HD-CAM, 16/9, couleur, muet, 3’05”, Production: Trankat


Plus d'information sur le workshop à Rabat, organisé le 13 novembre 2014 par artscabinet, mimeta et
Le Cube: tinyurl.com/ndrh9zr

A workshop involving key international and Moroccan participants will take place on 13 November at Le Cube – Independent Art Room, Rabat. 



This initiative is made possible thanks to the generous support of Mimeta, Norway. An international programme of artistic exchange between the Maghreb and the Nordic countries, with potential involvement more widely across the Middle East and Northern Europe, dedicated to supporting contemporary arts practice, artistic mobility, freedom of expression and research collaboration is currently being prepared by a number of key interested institutions across Europe, the Nordic Countries and the Maghreb. 



The central elements of this proposition are to build a new and meaningful network of partnerships between residency organisations, institutions and initiatives who share a common vision and purpose in contemporary arts practice, supported by research, academic collaboration and curatorial engagement. 
It is proposed that the artistic residency network will consider establishing a thematic approach to the programme with a view to generating a wide artistic response to an issue of common concern. 

It has been suggested that the nature of socially engaged practice in North Africa and the Middle East could address and inform the impact of practice on arts infrastructure and more widely in the institution. 



The programme proposes therefore to establish a close link with the disciplines of visual culture through architecture and urbanism initially and potentially expanding into other fields of the social sciences and humanities. 

The programme aims to be developed incrementally as a series of bilateral exchanges. In time these may develop into multilateral programmes. They will be disseminated through platforms dedicated to critical reflection, knowledge exchange and public engagement, supported by digital dissemination. 

Discussions are also underway with key presenting venues and institutions in Europe to develop an exhibition and public programme to feature the artistic work and the discourse related to the project and its theme. 



This project will form the basis for a large cooperation grant application to Creative Europe, in partnership with international funders.


 

curator's zone - Côte à Côte

Yassine Balbzioui and Matteo Rubbi, curated by Susana Moliner

01.11. - 17.12.2014

Festival International des Avions en Papier, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, 2014, photo: Susana Moliner Delgado
Festival International des Avions en Papier, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, 2014, photo: Susana Moliner Delgado
Côte à Côte, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Côte à Côte, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Performance sur l'esplanade de la Bibliothèque National de Rabat, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Performance sur l'esplanade de la Bibliothèque National de Rabat, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Performance sur l'esplanade de la Bibliothèque National de Rabat, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Performance sur l'esplanade de la Bibliothèque National de Rabat, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Festival International des Avions en Papier, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, 2014, photo: Susana Moliner Delgado
Festival International des Avions en Papier, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, 2014, photo: Susana Moliner Delgado
Le Festival International des Avions en Papier, performance, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Le Festival International des Avions en Papier, performance, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Festival International des Avions en Papier, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, 2014, photo: Susana Moliner Delgado
Festival International des Avions en Papier, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi, 2014, photo: Susana Moliner Delgado
Le Festival International des Avions en Papier, performance, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
Le Festival International des Avions en Papier, performance, novembre 2014, photo: Susana Moliner, Emiliana Sabiu
work in progress, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi au Cube, 2014, photo: Susana Moliner
work in progress, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi au Cube, 2014, photo: Susana Moliner
Yassine Balbzioui, "Côte à Côte", 2013
Yassine Balbzioui, "Côte à Côte", 2013
Yassine Balbzioui, "The journey of Twin Freaks", mobile painting, Ker Thiossane, Dakar, 2012
Yassine Balbzioui, "The journey of Twin Freaks", mobile painting, Ker Thiossane, Dakar, 2012
Matteo Rubbi, "Stars", environmental installation, cloths, twine, GAMec, Bergamo, 2011, photo: Jacopo Menzani
Matteo Rubbi, "Stars", environmental installation, cloths, twine, GAMec, Bergamo, 2011, photo: Jacopo Menzani


Le catalogue de l'exposition online: issuu.com/susanacandidalinda/docs/cote-a-cote-catalogue-page

Côte à Côte", projet de Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi cur. Susana Moliner de La Companyia et Emiliana Sabiu de Cherimus dans le cadre de la deuxième édition du « curators zone »


PROGRAMME MULTIPLE:

MERCREDI, 12 NOVEMBRE 2014, Esplanade de la Bibliothèque Nationale de Rabat
Performance, 13h

(Dans le cadre du programme culturel des "États Généraux de la Culture" et la 4e édition de la Conférence internationale sur l'économie créative en Afrique)


JEUDI, 20 NOVEMBRE 2014, Institut Français Rabat
17h: Bissap Apero Connexion, une reoncontre conviviale et joviale, accompagnée des jus de bissap, pour dialoguer avec les artistes sur la façon de laquelle l'art peut construire d'autres récits de notre monde contemporain. Avec les artistes Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi ainsi que Susana Moliner, curatrice de La Companyia , Emiliana Sabiu de Cherimus et Elisabeth Piskernik, Le Cube - independent art room.

18h, Institut Français Rabat:
Vernissage de l'exposition "Pêche du jour" par Yassine Balbzioui


19h, Le Cube - independent art room:
Vernissage de l'exposition "Côte à Côte"
dans le cadre du projet de résidence "curator's zone" au Cube - independent art room en présence des artistes et des curattrices


Suivez les nouvelles sur le projet: coteacoterabat.tumblr.com/


Depuis 2013, Le Cube – independent art room souhaite mettre en évidence la pratique curatoriale en invitant des commissaires d'exposition à donner de nouvelles visions et dimensions au Cube. Chaque commissaire sélectionné a «carte blanche» pour installer un projet temporaire, résultat d'une démarche de réflexion lors d'un séjour à la résidence d'artiste du Cube.

Pour la deuxième édition de « curator’s zone », Susana Moliner, membre de La Companyia, un collectif de commissaires espagnoles, en partenariat avec l'association italien Cherimus réalisera le projet « Cote à cote » pendant son séjour à Rabat du 1 novembre au 22 décembre 2014 avec l’ouverture d’une exposition le 20 novembre.

"Côte à Côte"  est un projet de création in situ entre l'artiste italien Matteo Rubbi et l'artiste marocaine Yassine Balbzioui qui s'arrête d'abord à Rabat et ensuite à Perdaxius, Sardaigne, où les artistes vont aborder le processus social et subjectif qui se dévoile entre ces villes côtières du sud.

Pour leur recherche, le ciel devient la base de réflexion de Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi. L'espace commun entre hémisphères de la mer Méditerranée et la mer Atlantique. Le ciel nocturne comme un lieu physique où les deux « côtes » peuvent se rencontrer, où il est possible de commencer un dialogue entre les deux artistes et les deux communautés qui seront impliqués dans le projet. Ces deux cieux nocturnes : celui de Rabat et celui de Perdaxius. Le premier appartient à une grande ville, entre la montagne et le désert, le second est placé à la côte de la Sardaigne, où le ciel étoilé résiste encore sans avoir jamais disparu.

Dans cet patrimoine commun inexpliqué, Yassine Balbzioui et Matteo Rubbi vont essayer de comprendre les espaces où la vie est en train de se faire, en train de respirer, les endroits où les vécus quotidiens échappent aux lignes identitaires purs et rigides. Connaître des « côtes » qui rangent mais aussi des « côtes » qui servent à respirer, à être vécues.

L’exposition est réalisée avec le soutien du projet DE.MO./MOVIN'UP I sess. 2014
par le MINISTERO DEI BENI E DELLE ATTIVITÀ CULTURALI E DEL TURISMO
Direzione Generale per il paesaggio, le belle arti, l’architettura e l’arte contemporanee
Direzione Generale per lo spettacolo dal vivo et GAI - Associazione per il Circuito dei Giovani Artisti Italiani, l'Ambassade de l'Espagne au Maroc et PICE - Acción Cultural Española (AC/E).
Le projet est en collaboration avec l'Institut Français de Rabat.

Matteo Rubbi: www.matteorubbi.info
Yassine Balbzioui: www.yassinebalbzioui.com
Cherimus: www.cherimus.net
La Companyia: www.lacompanyia.org

PICE (Programa para la Internacionalización de la Cultura Española): www.accioncultural.es

 

open studio - une éventuelle altération

Zainab Andalibe

04.09. - 09.10.2014

Zainab Andalibe, work in progress, summers lab 2014
Zainab Andalibe, work in progress, summers lab 2014
work in progress ("Altération géopgraphique", working title)
work in progress ("Altération géopgraphique", working title)
work in progress ("In-certain équilibre", working title)
work in progress ("In-certain équilibre", working title)
Oukda (noeud), installation, 2014
Oukda (noeud), installation, 2014
Zainab Andalibe avec le directeur du Musée Mohamed VI d'Art Moderne et Contemporain de Rabat
Zainab Andalibe avec le directeur du Musée Mohamed VI d'Art Moderne et Contemporain de Rabat
Au vernissage, septembre 2014
Au vernissage, septembre 2014
"Une éventuelle altération", Le Cube 2014
"Une éventuelle altération", Le Cube 2014
Au vernissage, septembre 2014
Au vernissage, septembre 2014
préparation de l'installation "altération géographique", aout 2014
préparation de l'installation "altération géographique", aout 2014
work in progress, "Altération géopgraphique"
work in progress, "Altération géopgraphique"
work in progress, "In-certain équilibre"
work in progress, "In-certain équilibre"

 
Zainab Andalibe sur R22 (interview avec Maud Houssais): radioapartment22.com


vernissage "open studio - une éventuelle altération" le jeudi, 4 septembre à partir de 18.30h

Zainab Andalibe ouvre les portes de son atelier au sein du Cube pour montrer ses derniers travaux développés pendant sa residence du projet "summer's lab".

Lors de la résidence, Zainab Andalibe a poursuivit sa démarche qui tend à trouver ce point d'équilibre entre la recherche esthétique et le contexte social.

Sous l'intitulé « une éventuelle altération », elle a développé quatre projets autour de ces deux notions.

Il s'agit de construire des circonstances induisant  l’éventualité où l’état présent est mis en tension avec son devenir autre.
L'altération est à voir de plusieurs angles de vues. Celui de la fonctionnalité commune de l'outil, de l'objet ou du médium, mais aussi l'altération physique de la pièce.

« In-certain équilibre » est ainsi capturée en suspension, dans un équilibre douteux ; « Altération géographique » est présentée en lien avec un marteau. La préciosité du matériau est disposée dans une présence vulnérable et précaire. La sensation de fragilité pose la question d'un devenir incertain.

summer's lab 2014: Zainab Andalibe
 

summer's lab 2014: Zainab Andalibe

Zainabe Andalibe

01.08. - 30.08.2014

Zainab Andalibe, work in progress, summers lab 2014
Zainab Andalibe, work in progress, summers lab 2014
work in progress ("Altération géopgraphique", working title)
work in progress ("Altération géopgraphique", working title)
work in progress ("In-certain équilibre", working title)
work in progress ("In-certain équilibre", working title)
Oukda (noeud), installation, 2014
Oukda (noeud), installation, 2014
Zainab Andalibe avec le directeur du Musée Mohamed VI d'Art Moderne et Contemporain de Rabat
Zainab Andalibe avec le directeur du Musée Mohamed VI d'Art Moderne et Contemporain de Rabat
Au vernissage, septembre 2014
Au vernissage, septembre 2014
"Une éventuelle altération", Le Cube 2014
"Une éventuelle altération", Le Cube 2014
Au vernissage, septembre 2014
Au vernissage, septembre 2014
préparation de l'installation "altération géographique", aout 2014
préparation de l'installation "altération géographique", aout 2014
work in progress, "Altération géopgraphique"
work in progress, "Altération géopgraphique"
work in progress, "In-certain équilibre"
work in progress, "In-certain équilibre"


Le summer’s lab dédié aux artistes marocains est un entracte de recherche artistique, un laboratoire expérimental. Depuis 2011 Jamila Lamrani, Mohamed Arejdal et Mustapha Akrim ont investit les locaux du Cube pour élaborer des concepts préparatoires.

Pour la 4ème édition du summer’s lab, Zainab Andalibe, jeune diplômée de l’Ecole des Beaux Arts de Montpelliers, est invitée pendant le mois d’aout à poursuivre ses recherches et ses réflexions afin de développer sa démarche artistique.



« En reprenant le terme de Paul Ardenne, ma démarche artistique est « contextuelle ». Il s’agit pour moi de trouver un point d’équilibre entre une recherche esthétique et un contexte social. Mes pièces peuvent être vues comme des objets qui donnent ouvertement à penser. Penser une situation, une réalité. C’est finalement au spectateur de se saisir du sens immédiat que l’objet lui procure, afin de lui donner une polysémie personnelle dans son propre rapport au monde.
En évoquant un contexte particulier, je questionne par la même occasion le rapport du spectateur avec cette donnée réelle.
Il s’agit de circonstances à la fois géographiques et sociales. Je conçois l’art comme un langage pouvant puiser dans ces facteurs réels. L’œuvre est une cohabitation entre la forme esthétique et l’interrogation qu’elle véhicule.
 » (Zainab Andalibe)


Un aperçu sur le travail développé pendant le summer’s lab sera présenté dans le cadre du « open studio – work in progress » le 4 septembre 2014 à partir de 18.30h.
 

 

video night #7

en collaboration avec iRRi ART

01.07. - 01.07.2014

Daniela Ehemann and Carron Littles, perfomance video, "Hitchhike to Utopia"
Daniela Ehemann and Carron Littles, perfomance video, "Hitchhike to Utopia"


video night #7, mardi 1 juillet 2014 à 20.30h

La nouvelle édition de la video night est organisée en collaboration avec iRRi ART dans le cadre du projet I boxes I zones quarters, une rencontre internationale d'artistes  entre le 17 juin et le 17 juillet 2014 au Maroc. 

Les artistes et curators participants venant du Canada, de l'Allemagne, de la Chine, du Maroc, de l'Iran et de la Russie mettent en scène des interventions, des projections et des expositions, qui inclurent une combinaison de travaux spécifiques à l’endroit et des oeuvres existantes et sélectionnées du réseau artistique international  d’iRRi ART.


La sélection pour  la video night #7 est signée par plusieurs curators internationaux. La projection des œuvres vidéo sera suivie par une rencontre-discussion animée par les curators et les artistes (en anglais).


Dans ce projet, nous prenons des œuvres d'art existantes dans le domaine numérique et organisons-les dans les espaces publics. Pour l'événement au Cube nous inversons ce déplacement de matière en prenant des images numériques des actes et des performances dans l’espace public dans un espace privé. 
Le Cube à Rabat enrichit le projet étant un espace désigné pour la présentation de l'art et ajoute ainsi un aspect important dans un projet principalement concentré sur les espaces d'art secondaires et périphériques.
Les vidéos sélectionnées abordent essentiellement la retransmission et la priorité spatiales et les effets sur la conscience collective du territoire. Allant des perspectives de la rapidité du développement urbain, de la définition des espaces nationaux et mondiaux et des frontières, physiques et idéologiques, de la monumentalisation des formes hiérarchiques et de la relativité de la retransmission, toutes les œuvres choisies se réfèrent au terme du «centre» et de la «périphérie» comme classificateurs pour l’espace.
IRRI ART est axé dans le monde entier sur des projets d'art contemporain à travers les frontières culturelles. Notre objectif est de connecter les gens de partout dans le monde d'une manière artistique, de réaliser notre propre vision en soutenant les artistes à réaliser leurs projets en collaboration avec un réseau d’art international.


Plus d'information sur le projet: morocco2014.irri-art.org/
 

 

Travaux sur papier

artist in residence Fritz Ruprechter

05.06. - 27.06.2014

China photos, photographies, 2005
China photos, photographies, 2005
fritz ruprechter - travaux sur papier au Cube, juin 2014
fritz ruprechter - travaux sur papier au Cube, juin 2014
Les drapeaux (Fahnenbilder), Le Cube 2014
Les drapeaux (Fahnenbilder), Le Cube 2014
Fritz Ruprechter au Cube
Fritz Ruprechter au Cube
Vernissage au Cube, juin 2014
Vernissage au Cube, juin 2014


vernissage jeudi, 5 juin 2014 à partir de 18.30h

L’artiste autrichien Fritz Ruprechter a développé une technique particulière pour ses œuvres. Il applique la peinture aquarelle et du vernis industriel sur bois, papier ou carton en les retouchant avec de la cire – il crée des lignes avec un stylo, un crayon de papier ou en pliant le matériau porteur. Une précision impressionnante.

Les images sont abstraites, minimalistes dans leur conception et coloration, faisant effet méditatif, elles reposent en elles-mêmes. « Conception à l’introspection » écrit l’historien d’art autrichien Florian Steininger à-propos des travaux de Ruprechter.  Il les appelle pertinemment « tableaux de la paix intérieure ».

En plus des tableaux et dessins pliés, l’artiste montre des travaux photographiques qui éblouissent par des couleurs douces à l’aquarelle. En reprenant le motif des lignes, les photographies dégagent cette paix caractéristique de l’œuvre de Ruprechter ; elles invitent a la contemplation.
Fritz Ruprechter a participé  à de nombreuses expositions en Europe ainsi qu’en Amérique Latine et au Japon. Il vit et travaille à Maria Lanzendorf près de Vienne en Autriche.
L’exposition au Cube – independent art room est la première présentation de son œuvre au Maroc et sur le continent africain.


curator: Susanne Angerholzer

L'exposition est soutenue par l'Ambassade d'Autriche Rabat.

 

 

Le Cube au Kunstvlaai 2014 Amsterdam

avec le projet "frontières fluides/fliessende Grenzen" par Katrin Ströbel et Mohammed Laouli

22.05. - 24.05.2014

 
"frontières fluides / fliessende Grenzen" au Amstelpark, Amsterdam, mai 2014
"frontières fluides / fliessende Grenzen" au Amstelpark, Amsterdam, mai 2014
La flouqua au Amstelpark, Kunstvlaai, 2014
La flouqua au Amstelpark, Kunstvlaai, 2014
Le Cube présente "frontières fluides/fluid boundaries" à Kunstvlaai, 2014
Le Cube présente "frontières fluides/fluid boundaries" à Kunstvlaai, 2014
Katrin Ströbel représente Le Cube at Kunstvlaai
Katrin Ströbel représente Le Cube at Kunstvlaai

Le Cube – independent art room est invité à participer à la 10ème édition de Kunstvlaai Amsterdam afin de présenter son travail.  Dans ce cadre, les artistes Katrin Ströbel et Mohammed Laouli monteront le travail en cours « frontières fluides / fliessende Grenzen », un projet développé en collaboration avec Le Cube.

Kunstvlaai est une célébration de plusieurs jours de l'art (ist-run) initiatives. Tous les deux ans, Kunstvlaai fournit une plate-forme d'initiatives pour se rencontrer, discuter et échanger des idées. Cette dixième édition a lieu dans le Amstelpark, un vaste parc à Amsterdam. Un engagement critique avec l'espace et des approches alternatives aux formats de production et d'exposition sont au cœur de Kunstvlaai 2014.

22 au 24 mai 2014 au Amstelpark, Amsterdam

kunstvlaai.nl/2014/

Quelques liens sur internet:
hanskuiper.blogspot.nl/2014/05/photos-kunstvlaai-2014-opening.html
trendbeheer.com/2014/05/22/kunstvlaai-2014/
5uur.wordpress.com/2014/05/23/kunstvlaai-2014-2/

 

 

Le stade de la soif

artist in residence Régis Baudy

13.05. - 30.05.2014

 
Régis Baudy, Portrait © Hicham Bouzid - 2014
Régis Baudy, Portrait © Hicham Bouzid - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
Régis Baudy et Elisabeth Piskernik, Le Cube - independent art room © Régis Baudy - 2014
Régis Baudy et Elisabeth Piskernik, Le Cube - independent art room © Régis Baudy - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
Le stade de la soif, exposition personnelle de Régis Baudy © Régis Baudy - 2014
projection et débat au 18 à Marrakech, mai 2014
projection et débat au 18 à Marrakech, mai 2014
projection et débat au 18 à Marrakech, mai 2014
projection et débat au 18 à Marrakech, mai 2014


Reportage de Salma Zdaik sur Al Oula TV le 15 mai 2014: www.youtube.com/watch
Caméra et Montage: M. Twanina, M. Laissi

vernissage mardi, 13 mai 2014 à partir de 18.30h


Comment vivre dans des espaces circonscrits ? Le stade de la soif gravite avec insistance autour de cette interrogation.

Par une approche collaborative avec des communautés et un traitement de la vidéo se situant entre le documentaire et la fiction, Régis Baudy met en scène des pêcheurs en zone industrielle, des militants pour la mémoire de la résistance lors de la Seconde Guerre mondiale, des hommes s’interrogeant sur ce qu’est la virilité aujourd’hui. Chaque œuvre est l’expression de temps de suspension qui pourraient s’apparenter à des états de survie dans une société humaine, originellement, aliénante.

17 mai 2014: Projection-débat au 18, derb el ferrane – Marrakech

 

 

 

video night #6

Marie Ouazzani et Ghita Skali

30.04. - 30.04.2014

Marie Ouazzani, Les héros de mon père, vidéo, 9'29'', 2013
Marie Ouazzani, Les héros de mon père, vidéo, 9'29'', 2013
Ghita Skali, La tour Eiffel, vidéo, 10’40’’, 2013
Ghita Skali, La tour Eiffel, vidéo, 10’40’’, 2013
Les artistes preparent la video projection, avril 2014
Les artistes preparent la video projection, avril 2014
video night #6, avril 2014
video night #6, avril 2014
video night #6, Les héros de mon père par Marie Ouazzani
video night #6, Les héros de mon père par Marie Ouazzani
artists' talk avec Ghita Skali et Marie Ouazzani
artists' talk avec Ghita Skali et Marie Ouazzani



30 avril 2014, 19.30h

La 6ème édition de la "video night" au Cube – independent art room est dédiée au travail de Marie Ouazzani (née 1991 à Lille) et Ghita Skali (née 1992 à Casablanca).
Les deux jeunes artistes, actuellement étudiantes à la Villa Arson, l´école nationale supérieure d´art à Nice, présenteront plusieurs vidéos et des projets en cours. Elles parleront de leurs travaux, leurs démarches  et montreront également quelques premières pistes d´un projet commun sur l´orientalisme et sa perception au Maroc et en France.
L’artist’s talk sera animé par Katrin Ströbel, artiste et professeur à la Villa Arson, et Elisabeth Piskernik, directrice du Cube.

La video night #6 est réalisée en partenariat avec la Villa Arson, école nationale supérieure d´art, Nice

www.villa-arson.org

 

BINATNA / about traces au Palais Porcia Vienne

Carolle Benitah, Käthe Hager von Strobele, Jamila Lamrani, Edith Payer, Leila Sadel, Nicole Schatt

01.04. - 10.04.2014

BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, avril 2014
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, avril 2014
Ouverture au Palais Porcia, avril 2014
Ouverture au Palais Porcia, avril 2014
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Viennoiseries" par Carolle Benitah
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Viennoiseries" par Carolle Benitah
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "collection d'un amateur" par Edith Payer
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "collection d'un amateur" par Edith Payer
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Beside memories" par Leila Sadel
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Beside memories" par Leila Sadel
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Hidden orders" par Käthe Hager von Srobele
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Hidden orders" par Käthe Hager von Srobele
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Memory box" par Jamila Lamrani
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Memory box" par Jamila Lamrani
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Max et d'autres oiseaux migrateurs" par Nicole Schatt
BINATNA / about traces à Vienne, Palais Porcia, "Max et d'autres oiseaux migrateurs" par Nicole Schatt
Palais Porcia, Vienne, avril 2014
Palais Porcia, Vienne, avril 2014


Vernissage, mardi 1 avril 2014 à partir de 18h au Palais Porcia à Vienne,
en collaboration avec la Société pour les Relations Austro-Arabes et l'Association Austro-Marocaine.

 

new generation of art

Hanane El Farissi

20.03. - 20.03.2014

 
 
Hanane El Farissi avec Farid Zahi, 2014, Cube
Hanane El Farissi avec Farid Zahi, 2014, Cube


Jeudi, 20 mars 2014 à 19.30h
Une soirée performance et projection vidéo

article sur H24 par Kaoutar Oudrhiri:
www.h24info.ma/culture/expos-festivals/hanane-el-farissi-new-generation-art/21151#ad-image-0


Jeune diplômée de l’Institut Nationale des Beaux Arts de Tetouan, Hanane El Farissi développe son travail autour du corps et sa relation à l’espace. Briser la frontière entre l’existence réelle et l’image de l’extérieur, entre soi-même et son entourage est le thème de sa performance qu’elle montrera pendant la soirée au Cube dans le cadre du projet "new generation of art".

             « Tout en utilisant l’image, le corps et l’espace, à travers maints objets, je cherche à
             déranger, je suis en quête de quelque chose de bouleversant, et je lutte par des actions
             simples qui font partie de notre quotidien.
 » (Hanane El Farissi)

 

artists in residence

Katrin Ströbel et Mohammed Laouli

01.03. - 16.03.2014

Frontières fluides / Fliessende Grenzen, Rabat-Salé, 2014
Frontières fluides / Fliessende Grenzen, Rabat-Salé, 2014
Frontières fluides / Fliessende Grenzen by night, Rabat-Salé, 2014
Frontières fluides / Fliessende Grenzen by night, Rabat-Salé, 2014
construction de la barque, Salé, 2014
construction de la barque, Salé, 2014
construction de la barque, Salé, 2014
construction de la barque, Salé, 2014
montage, Salé, 2014
montage, Salé, 2014
montage, Salé, 2014
montage, Salé, 2014
La flouqua dans la marina Rabat-Salé, 2014
La flouqua dans la marina Rabat-Salé, 2014
Flouquita, Salé, 2014
Flouquita, Salé, 2014
"frontières fluides / fliessende Grenzen" à Playa Blanca, Nord du Maroc, avril 2014
"frontières fluides / fliessende Grenzen" à Playa Blanca, Nord du Maroc, avril 2014
Le projet à Playa Blanca, 2014
Le projet à Playa Blanca, 2014
"frontières fluides / fliessende Grenzen", Playa Blanca, 2014
"frontières fluides / fliessende Grenzen", Playa Blanca, 2014


La résidence au Cube est la première étape du projet «Frontières fluides – fliessende Grenzen » par Katrin Ströbel (Allemagne) et Mohammed Laouli (Maroc). Il parle de la migration entre le Maghreb et l’Europe, de la méditerranée comme entité culturel et géopolitique et avant tout - de l´identité d´un artiste dans l´ère d´un monde d´art de plus en plus mondialisé.


Les deux artistes ont choisi l'installation d'un "nomade-bateau" (un abri temporaire construit avec des matériaux locaux sur le bateau) comme un symbole de la vie de l'artiste aujourd'hui: nomade, instable, temporaire, toujours en mouvement, en transit. Faire passages, surmonter ou accepter que des frontières devient une partie importante de la vie quotidienne pour des artistes comme Laouli et Ströbel. 



Dans le cadre de ce projet qui dure plusieurs mois, des activités autour de l´installation d´un « bateau -nomade » ont lieu dans trois endroit différents : Rabat-Salé, Playa Blanca (à 15 km de Tanger) et Lac de Constance.

ouverture de l'exposition au Cube: Décembre 2014

en collaboration avec l'Ambassade de l'Allemagne et le Goethe-Institut Rabat

 

Marrakech Biennale 5th edition

Le Cube is presented...

26.02. - 31.03.2014

 
AiR Perspectives Morocco: table ronde avec la participation de Katrin Ströbel (pour Le Cube). Modération: Heidi Vogels
AiR Perspectives Morocco: table ronde avec la participation de Katrin Ströbel (pour Le Cube). Modération: Heidi Vogels
Katrin Ströbel représente Le Cube à la Marrakech Biennale
Katrin Ströbel représente Le Cube à la Marrakech Biennale
Mohamed Arejdal, Crank, 2012, Le Cube et Voice Gallery
Mohamed Arejdal, Crank, 2012, Le Cube et Voice Gallery
Mohamed Arejdal, Crank au Palais Badii, Marrakech Biennale 2014
Mohamed Arejdal, Crank au Palais Badii, Marrakech Biennale 2014
Régis Baudy, V.I.R.I.L.I.T.Y. Expression of Ideology, vidéo, 2013, Le Cube en collaboration avec The Naked
Régis Baudy, V.I.R.I.L.I.T.Y. Expression of Ideology, vidéo, 2013, Le Cube en collaboration avec The Naked
Le Cube en collaboration avec The Naked, Marrakech Biennale 2014
Le Cube en collaboration avec The Naked, Marrakech Biennale 2014
Leila Sadel, Amorces, vidéo, 16/9, couleur, sonore, 4’18’’, 2012, Le Cube en collaboration avec The Naked
Leila Sadel, Amorces, vidéo, 16/9, couleur, sonore, 4’18’’, 2012, Le Cube en collaboration avec The Naked
La Banque El Maghrib, lieu de projection, Marrakech Biennale 2014
La Banque El Maghrib, lieu de projection, Marrakech Biennale 2014


Toute information:
www.marrakechbiennale.org/


Opening Week:

26 février - 2 mars 2014

Marrakech Biennale, 5th edition:
26 février - 31 mars 2014


Pour la 5ème édition de la Marrakech Biennale, Le Cube - independent art room participent à plusieurs evenement pendant la semaine d'ouverture:

- présentation de CRANK par Mohamed Arejdal (réalisé pendant le summer's lab 2012 au Cube - independent art room, en collaboration avec Voice Gallery)

- AiR Perspectives Morocco: une table ronde sur les programmes internationaux de résidence artistique au Maroc. Avec la participation de Katrin Ströbel (pour Le Cube). Modération: Heidi Vogels
28 février, 9h – 12h30, Riad El Fehn
2 Derb Moulay Abdullah Ben Hezzian

Plus d'information:
www.transartists.org/article/transartists-desk-organizes-air-perspectives-morocco-marrakech
www.marrakechbiennale.org/5th-edition-2014/el-fenn

- Conversations avec des Institutions d'Arts au Maroc: une discussion sur le rôle et la situation des initiatives artistique au Maroc. Avec la participation de Katrin Ströbel (pour Le Cube). Modération: Holiday Powers
1 mars, 13h30-15h15, TPC

- exposition collective organisée par THE NAKED (NL) avec des projections vidéo des artistes Régis Baudy, Mohammed Laouli, Leila Sadel, Katrin Ströbel. Courtesy Le Cube - independent art room.
http://www.thenaked.nl/

Le programme de la Biennale à télécharger:
z/File/Programme_Biennale5_En.pdf

 

 

artist in residence

Younes Baba Ali

03.02. - 19.02.2014

photo: Matteo Lombardi, 2013
photo: Matteo Lombardi, 2013


Le Cube – independent art room a été choisi comme partenaire local dans le cadre du projet de commande artistique de l'Institut Français du Maroc en écho à l'initiative portée par l'Institut du Monde Arabe Paris et la Fondation Nationale des Musées au Maroc.

Sélectionné pour participer à ce programme de résidence, Younes Baba Ali propose la création d'une installation vidéo "Echange Filosofik", un diptyque mettant en scène un échange pseudo philosophique sur les idéaux et la relation à l'éducation musulmane en tant qu'immigré d'origine maghrébine.
 

 

Open call. "Here. Now. Where?"

Saout Radio at the 5th Marrakech Biennial

18.01. - 18.01.2014

 

 

BINATNA / about traces à la Galerie Kacimi Fès

Carolle Benitah, Käthe Hager von Strobele, Jamila Lamrani, Edith Payer, Leila Sadel, Nicole Schatt

10.01. - 23.01.2014

 
Le vice-président de la commune urbaine de Fès, Allal Amraoui, et Monsieur l'Ambassadeur d'Autriche, Wolfgang Angerholzer, devant l'oeuvre de Jamila Lamrani
Le vice-président de la commune urbaine de Fès, Allal Amraoui, et Monsieur l'Ambassadeur d'Autriche, Wolfgang Angerholzer, devant l'oeuvre de Jamila Lamrani
Curator Elisabeth Piskernik avec le délégué de la culture Azzedine Karra
Curator Elisabeth Piskernik avec le délégué de la culture Azzedine Karra
Les responsables de la culture de Fes devant l'oeuvre de Edith Payer
Les responsables de la culture de Fes devant l'oeuvre de Edith Payer
Un tour guidé pendant le vernissage
Un tour guidé pendant le vernissage
Le travail de Nicole Schatt
Le travail de Nicole Schatt
Vue sur le travail de Käthe Hager von Strobele
Vue sur le travail de Käthe Hager von Strobele


Vernissage, mardi 14 janvier 2014 à partir de 18.30h à la Galerie Kacimi Fès,
en collaboration avec l'Institut Français Fès.

Jusqu'au 24 Janvier 2014.


BINATNA / about traces sur 2M mag (à 26 minutes 26 secondes)
www.2m.ma/Programmes/Magazines/Culture/2M-mag/2M-mag-Lundi-18-Novembre
 
BINATNA / about traces sur 2M Info (à 19 minutes 22 secondes)
www.2m.ma/Infos/Info-Soir/2014/Janvier/Info-Soir-Lundi-27-Janvier/(date)/20140127

 

 

 

Embroiderers of Actuality

artists in residence Aglaia Haritz et Abdelaziz Zerrou

03.01. - 18.02.2014

 
 
 
 
 
"Résistance", installation, rideau avec broderie, LEDS, ventilateur, 2014
"Résistance", installation, rideau avec broderie, LEDS, ventilateur, 2014
"Hymen", série de 12 tableaux, broderie sur tissu, 2014
"Hymen", série de 12 tableaux, broderie sur tissu, 2014
"Sarouel", pantalon marocain traditionnel pour femmes, broderie, 2014
"Sarouel", pantalon marocain traditionnel pour femmes, broderie, 2014
"Drapeau", broderie sur tissu, 2014
"Drapeau", broderie sur tissu, 2014



article sur H24 par Kaoutar Oudrhiri:
www.h24info.ma/culture/expos-festivals/zerrou-politiquement-le-maroc-est-un-pays-depucele/19515

article sur illion par Yasmine Belmahi:
www.illionweb.com/art-contemporain-quand-la-broderie-parle-de-sexualite/

interview avec Aglaia Haritz et Abdelaziz Zerrou (avec Elisabeth Piskernik):
soundcloud.com/le-cube-rabat/aglaia-haritz-and-abdelaziz


Vernissage, mardi 28 janvier 2014 à partir de 18.30h.

Cette collaboration entre Aglaia Haritz (CH) et Abdelaziz Zerrou (MA) est un travail
d’échange entre la population locale “femmes brodeuses” et les artistes, où
l’art est l‘outil pour déclencher un processus de questionnement.

Le travail est influencé par la littérature des femmes marocaines
contemporaines et d’antan. C’est un large projet qui vise à toucher
plusieurs villes arabes après Caire et Rabat.
 

«Embroiderers of Actuality» propose une action qui veut être une subtile et importante provocation, une discussion qui se base sur des travaux visuels racontant la position de la femme dans le monde arabe et particulièrement au Maroc.
C’est une confrontation entre hier et aujourd’hui, entre politique et religion, entre modernité et tradition.
La première étape du projet a été réalisée au Caire. Pour le projet à Rabat en collaboration avec Le Cube, nous avons essayé de rapprocher la thématique de la sexualité développée à partir du visuel brodé. Les discussions avec les femmes étaient plutôt réticentes, mais les peu d’échanges qu’on a pu avoir, étaient très forts et intimes.
Deux vidéos expriment l’opinion de deux femmes brodeuses immigrées sur la position de la femme au Maroc; c’est un élément provocateur et intéressant qui nous oblige a voir la situation d’un autre point de vue.
Le projet «Embroiderers of Actuality» vise à stimuler, à travers des pratiques de contact, l’échange, la prise de conscience de l’environnement considéré comme un lieu de rencontre entre la sensibilité individuelle et la sensibilité collective.

(Aglaia Haritz et Abdelaziz Zerrou)


Le projet est à suivre sur le web:
www.embroiderersactuality.wordpress.com

Le projet a été réalisé en collaboration avec la Fondation Orient-Occident et l'Associaton Marocaine pour l'Education de la Jeunesse (AMEJ).


 

 
FE